Projet pédagogique de l’enseignement communal fléronnais.

Des savoirs… pour savoir devenir

Les valeurs et les objectifs poursuivis sont exprimés dans le projet éducatif adopté par le Conseil communal en sa séance du 24/06/2009.

Afin de permettre sa mise en oeuvre, les options pédagogiques sont définies dans le présent document.

Le projet pédagogique de l’Enseignement Communal Fléronnais s’inscrit également dans le cadre des décrets du 24/07/1998 et du 26/04/1999.

L’Enseignement Communal Fléronnais (E.C.F.) ambitionne pour ses écoles la volonté d’éduquer chaque enfant et de l’amener à maitriser les savoirs et les compétences de base.

Dans une société en perpétuelle mutation, il contribuera ainsi à :

  • son émancipation sociale ;
  • son épanouissement personnel ;
  • sa réussite scolaire et professionnelle ;
  • son devenir citoyen.

Organisation

Structures

L’Enseignement Fondamental Communal Fléronnais est organisé dès l’entrée en maternelle à 2 ½ ans jusqu’en sixième primaire.

Les équipes éducatives ont, pour chacun des enfants qui leur sont confiés, la meilleure ambition. Elles tiennent compte, dans les apprentissages, des rythmes propres de chaque enfant.

Sous la responsabilité de leur direction, elles définissent les méthodes les plus adéquates au milieu socioculturel de la population scolaire.

Pour cela, elles veillent, par la concertation de tous les enseignants, à organiser une continuité et une cohérence pédagogiques par l’organisation des écoles en cycles comme le prévoit le décret du 14/03/1995.

Évaluation

L’évaluation formative doit aider l’enfant à acquérir connaissances et compétences. Un enfant qui, à la fin d’un cycle, ne maitrise pas les compétences indispensables, sera maintenu dans ce cycle sur base de l’examen de son dossier par l’équipe éducative et bénéficiera d’une année complémentaire comme le prévoit l’article 15 du décret du 24/07/1997.

Les apprentissages des élèves sont aussi régulièrement évalués et leurs résultats sont communiqués aux parents par le biais de quatre bulletins trimestriels qui permettent d’apprécier les progrès.

En fin de cycle 5/8 et en fin de quatrième année, les élèves participent à un examen communal. Les résultats sont pris en compte pour le passage de classe.

Les élèves de sixième année participent à une évaluation externe certificative organisée par la Communauté française pour obtenir le Certificat d’Etudes de Base donnant accès à l’enseignement secondaire.

Moyens

Les démarches pédagogiques sont basées sur la vie de l’enfant, ses besoins, ses préoccupations. Des projets tels que : des activités de découvertes (classes de dépaysement), de création, d’échanges linguistiques, d’activités culturelles et sportives sont donc privilégiées.

Ces initiatives permettront à l’enfant de devenir autonome et d’acquérir les compétences indispensables à son parcours scolaire.

Une pédagogie différenciée est privilégiée dans nos établissements, elle comprend des moments de travaux de groupes et des moments d’individualisation ; elle valorise l’implication et l’effort de chacun en amenant l’enfant au maximum de ses possibilités. Pour ce faire, un encadrement complémentaire est organisé suivant les besoins.

Compétences

L’enfant, centre du projet, peut construire ses savoirs, les intégrer et les réinvestir au quotidien. Les situations d’apprentissage lui permettent d’utiliser des compétences variées.

Par exemple :

  • savoir orthographier a de l’importance chaque fois que l’on écrit, que ce soit dans le cadre d’un cours de français, de mathématique, de géographie, d’histoire…
  • savoir lire est primordial dans la résolution d’une situation qui pose un problème.

Le choix des matières rencontre évidemment les documents officiels (socles de compétences et programmes édités par le Conseil de l’Enseignement des Communes et des Provinces) et apporte à chaque enfant une solide formation de
base.

Sont développées :

  1. Les compétences en savoir lire, écrire, parler, écouter dans les contextes variés de la communication.
  2. Les compétences mathématiques susceptibles d’amener l’enfant à résoudre de véritables situations-problèmes partant de situations réelles.
  3. Les compétences en éveil scientifique, historique et géographique en favorisant des interactions dans l’environnement.
  4. Les compétences de communication qui ouvrent sur le monde extérieur par le choix d’une seconde langue (anglais-néerlandais) dès la 3ème année primaire.
  5. Les compétences technologiques : notamment l’initiation à l’informatique à partir de la 1ère primaire.
  6. Les compétences artistiques et sportives.
  • Ecole du Vieux Tilleul
    anemptytextlline
  • Ecole Lapierre
    anemptytextlline
  • Ecole place aux enfants
    anemptytextlline
  • Ecole du Bouny
    anemptytextlline
  • Ecole de Magnée
    anemptytextlline
  • Ecole de Romsée
    anemptytextlline
  • Ecole du Fort
    anemptytextlline