Bienvenue à l’école communale place aux enfants

« Plus j’entreprends, plus j’apprends »
…..Forgeons ensemble nos armes pour demain……
L’école Place aux Enfants, nichée au cœur de cités-jardins est une école à visage humain.
Elle offre un cadre de verdure apaisant et un espace ouvert sur la vie.
Trois aires de jeux spécifiques sont aménagées et sécurisées pour y accueillir les différents groupes d’enfants.
Des classes lumineuses, spacieuses, des lieux d’accueil adaptés permettent à tous de s’épanouir tout en apprenant.
Une école qui soigne tout particulièrement ses plus petits en leur réservant des espaces exclusifs.
Mais notre établissement dispense également une éducation exigeante dans le respect de chacun.
Elle intègre aisément les techniques nouvelles aux valeurs traditionnelles.
Des projets innovants, des ateliers didactiques favorisant l’éveil, la recherche, la communication, la découverte et la collaboration sont mis en œuvre par une équipe de professionnels qui tend la main à tous les enfants.
Une priorité de notre école est déclinée dans une série de projets pédagogiques construits autour de la notion de l’apprentissage et de l’enrichissement de la langue française.
La sécurité, le savoir-vivre, la politesse et l’environnement font également l’objet de toutes nos préoccupations.
Une collaboration étroite entre parents, direction, enseignants et enfants est mise en évidence.
Chacun y est accueilli dans le respect de sa culture et de ses convictions.
Être écouté, pris en considération, pouvoir collaborer, partager, échanger, vivre des projets tout en gérant sa tâche….., tout cela fait partie intégrante du quotidien de nos élèves.
Une école qui reste attentive à tous les petits détails qui font la différence par un enseignement riche des valeurs du passé et fier de l’avenir qu’il prépare.
Une école qui vit le cœur ouvert, les mains tendues.

[/vc_column_text][/vc_column]

[/vc_row]
[/vc_row]
Maryse_Cappa

La direction

Gibula Yanick

Les News

Dates à retenir

« Nov 2019 » loading...
L M M J V S D
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
[/vc_row]
[/vc_row]

Luttons contre le harcèlement

Les écoles communales de Fléron prennent un tournant majeur dans la lutte contre le harcèlement

[/vc_row]

Bien vivre ensemble.
L’équipe des directeurs s’intéresse au thème du harcèlement en milieu scolaire : prévenir, agir et réagir.

Toutes les équipes éducatives des écoles communales de Fléron se sont rassemblées à l’école du Fort pour assister à une conférence de Monsieur Bruno Humbeeck, psychopédagogue et spécialiste de la résilience et du harcèlement.
Des ateliers participatifs ont été organisés dans chaque implantation scolaire.
Les enseignants se sont donc penchés sur la prévention des violences visibles ou invisibles et du harcèlement dans les cours de récréation.
En effet, la cour de récréation est explicitement désignée par la majorité des enfants comme étant le principal lieu d’expression de la souffrance psychosociale vécue au sein des institutions scolaires (B. Humbeeck 2012).

Bruno Humbeeck a exposé sa méthodologie aux enseignants pour lutter contre ce phénomène à savoir :

– favoriser le contrôle des conduites et des comportements agressifs dans les cours de récréation en organisant son fonctionnement en espaces délimités dans lesquels des règles précises seront à respecter.

– créer dans chaque classe des espaces formels de médiation au sein desquels les enseignants feront appel à l’intelligence émotionnelle et collective de leurs élèves.

– créer au sein de chaque établissement un conseil de discipline.

Un projet ambitieux mais qui a toute sa raison d’être pour apprendre à bien vivre ensemble.

Les cours de récréation

Réguler les territoires, c’est adapter la cour de récréation à chaque type d’activités. Il s’agit de répondre au besoin de structure de l’enfant en rendant vivable pour chacun les espaces de vie qui se constituent dans l’école. Les plans des cours permettront de mieux visualiser la manière dont les règles vont contribuer à une meilleure gestion de l’espace et diminuer ainsi la fréquence et l’intensité des conflits entre enfants. Chacun pourra évoluer  et se ressourcer dans un espace approprié

Les espaces de paroles

Le recours aux pratiques de médiation scolaire repose sur 3 questions essentielles :

  • Que faire pour améliorer la situation des personnes concernées ?
  • Comment s’assurer que chacun puisse développer son point de vue et non pas sa version des faits ?
  • Que retenir pour éviter qu’une telle situation se reproduise ?

Objectifs des espaces de paroles :

Cet espace permet de mettre en scène les conditions d’une médiation, de permettre à l’enseignant de débattre sur la problématique de la violence au sein de la classe. La médiation vise à restaurer un bon climat de classe et favorise le réajustement des relations au sein du groupe.

Elle favorise la prise de conscience que ce qui a été vécu comme grave ou sérieux mérite qu’on s’y arrête et qu’on y réfléchisse. Il s’agit donc de permettre à l’enfant de disposer d’un moment de parole au cours duquel, il apprendra à parler de ce qu’il vit et à gérer, sans violence, les conflits dans lesquels il est impliqué.

um, nibh vitae sodales, magna ante feugiat elit maecenas.

tab-img

Le conseil de discipline

Le conseil de discipline fonctionne de manière complémentaire aux espaces de paroles. Il constitue un véritable exercice de citoyenneté dans la mesure où il reproduit les formes de communications démocratiques pour favoriser l’application des droits et devoirs de chacun en tenant compte des besoins de l’ensemble de la collectivité. Il permet aux élèves de pratiquer une forme de démocratie juridique en expérimentant ce que signifie la loi. Il constitue donc un espace institutionnel.

Le conseil de discipline est sollicité pour les 6 motifs suivants :

  • Quitter l’école sans autorisation.
  • Porter atteinte aux biens ou à l’intégrité physique d’un autre.
  • Proférer des injures à caractère raciste.
  • Manquer de respect à un enseignant.
  • Menacer ou détruire un élément de la structure institutionnelle ou matérielle de l’école.
  • Utiliser les réseaux sociaux à des fins peu louables.

tab-img

Indoor Play Areas

Elipsis magna a terminal nulla elementum morbi elite forte maecenas est magna vehicula est node maecenas. Praesent arcu gravida vehicula est node maecenas loareet morbi a dosis luctus. Urna eget lacinia eleifend praesent luctus a arcu quis facilisis venenatis.

Loareet morbi a dosis luctus. Urna eget lacinia eleifend praesent luctus a arcu quis facilisis venenatis. Urna eget lacinia eleifend praesent luctus a arcu quis facilisis venenatis. Aenean interdum, nibh vitae sodales, magna ante feugiat elit maecenas.

tab-img

[/vc_row]

Cours d’anglais dès la 1ère année

[/vc_column]
[/vc_row]

Dans notre société actuelle, l’enthousiasme des enfants pour d’autres langues et cultures doit activement être encouragé et ne peut pas être laissé au hasard. Aussi, le pouvoir organisateur, la direction et le corps enseignant avons opté pour l’introduction du cours d’anglais dès la première année primaire, à raison de d’une période de 50 minutes par semaine. Cela sera également d’application en deuxième et en troisième années.

Ce projet, mûrement réfléchi, s’inscrit dans le cadre de notre projet éducatif et pédagogique, à savoir une école pour acquérir les apprentissages fondamentaux, communiquer, s’informer et s’ouvrir au monde.

Concrètement, la compréhension et l’expression orale seront particulièrement privilégiées (à raison de 90%) étant donné que l’enfant commence l’apprentissage de la langue française.
Par le biais de petites chansonnettes, de comptines, de jeux et de saynètes, l’ enfant sera capable de comprendre les faits essentiels et de se former une image mentale, sans passer par le français, de ce qu’il vient d’entendre, de répéter, de jouer ou de chanter.

Les professeurs spéciaux de langue restent bien entendu à votre entière disposition et se feront un plaisir de vous rencontrer si vous en émettez le souhait.

[/vc_column]

Le cours d’anglais permettra notamment à l’élève de familiariser son oreille à des réalités phonologiques et accentuelles nouvelles, de jouer avec les sonorités en imitant les rythmes.

L’entrainement régulier et méthodique de l’écoute et de la compréhension devra mener, au-delà de simples répétitions, à de véritables prises de paroles.

L’enfant sera en outre en possession de « flash cards » qui lui permettront de se remémorer les mots, expressions et thèmes de base abordés tout au long de l’année scolaire.

[/vc_column]

L’éducation et le bien-être de vos enfants sont nos principales priorités